lundi, 29 avril 2019

Innondations à Sainte-Marthe-sur-le-Lac : après les humains, il faut penser aux animaux

par Ricardo Codina

Suite à l'évacuation massive de la population de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, samedi dernier, de nombreux résidents souhaitent récupérer leurs animaux de compagnie. L'Ordre des médecins vétérinaires du Québec (OMVQ) dit qu'il faut agir rapidement car leur pronostic vital est en jeu.

Caroline Kilsdonk, présidente de l'Ordre, précise qu'après la priorité de sauver les vies humaines vient le temps de sauver celles des animaux de compagnies laissés derrière. La Ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac est d'ailleurs déjà en train de coordonner leur récupération.«Il y a des risques pour leur santé, puisque certains n’ont pas accès à de l’eau propre et potable et qu’ils s’abreuvent dans une eau contaminée. Il y a aussi beaucoup d’humidité [dans les résidences]. Les animaux peuvent contracter une infection du système digestif et une infection cutanée» précise la présidiente de l'OMVQ.

Un défi pour les secouristes qui vont récupérer les animaux : ces derniers se retrouvant dans un milieu qu'ils ne reconnaissent plus peuvent devenir agressifs, donc prudence. Les chats ont quand même une tolérence plus grande à demeurer seuls sans la présences des humains précise la présidente de l'OMVQ. Quoi qu'il en soit, les animaux et leurs maîtres vivent dans ces innondations un grand stress. Pour certains propriétaires qui risquent de tout perdre, retrouver leur animal de compagnie les aidera à passer à travers l'épreuve.